fbpx

Mes articles

Cette année, il n'y auras pas de rentrée

Cette année, il n’y aura pas de rentrée !

Mes sentiments sont entremêlés aujourd’hui !


Je suis à la base un être humain passionnée par les autres êtres humains. Surtout les petits humains en développement. J’aime les voir évoluer, apprendre et comprendre le monde qui les entoure. Leur vulnérabilité et leur grande capacité d’émerveillement sont des motivations très puissantes pour travailler jour après jour auprès d’eux.

Donc, enseigner était un choix logique et empreint d’une grande cohérence dans mon cheminement de vie. Je suis vraiment née pour ça.

Depuis 2 mois, j’ai le privilège d’avoir mon propre petit humain à la maison à aimer, accompagner et voir grandir. Quel immense bonheur de vivre cette aventure. Obtenir du jour au lendemain un rôle de maman est à la fois enivrant et effrayant. Tant de nouveautés et de beauté en même temps. Je suis véritablement comblée. Quelle chance que nous avons que notre Élizabeth nous ait choisi comme parents. Je flotte littéralement sur un nuage.

MAIS … cette année je ne débuterai pas de classe, il n’y aura pas de rentrée scolaire pour moi.

Et ça me manquera terriblement …

Pas de mur à décorer, de meubles à installer, ni de planification des premières journées afin de créer une dynamique de groupe à tout casser.

Pas de livres à feuilleter pour des lectures interactives ou à disposer dans mon coin bibliothèque muni de coussins, tables basses et affiches littéraires de toutes sortes.

Aucune collègue à taquiner ou à offrir un café à peine la journée entamée. Pas de secrétaire à saluer ni de direction à questionner sur ce que nous allons faire pour certains élèves ayant des défis à surmonter.

 

Pas de thème du mois, de décorations de porte ou encore souligner un anniversaire d’un élève en lui offrant un Jos Louis muni d’une chandelle et en chantant très fort un « Bonne Fête » avec de belles fausses notes.

Pas de sorties scolaires au Musée en autobus jaune, d’évaluations du Ministère, de correction ou de récupérations sur l’heure du dîner… qui servaient de défaite pour manger avec certains privilégiés.

Pas de déguisements originaux à l’Halloween, ni de déjeuner en pyjama à Noël. Aucun courrier du coeur à la St-Valentin ou de décorations d’œufs à Pâques.

Pas de fierté dans les yeux de mes élèves lorsqu’ils ont compris un problème mathématique ou réussi à faire un exposé oral sans trembler ou bégayer.

Pas de parents fiers des progrès de leurs enfants ni de discussions sur les moyens à mettre en place pour aider leurs cocos à progresser dans la classe.

Une année où je me sens mitigée. La grandeur de mon rôle de maman et la mise au placard de celui d’enseignante. Une opposition à la fois grandiose et angoissante.

 

Un an, ça passera vite !

Ma fille grandira à la vitesse de l’éclair et toi cher élève, je te retrouverai dans ma classe l’année prochaine.

Je serai là pleine d’idées, d’énergie et prête à t’enseigner.

 

J’y mettrai mon coeur, ma passion et ma détermination. Je te ferai la promesse de t’accompagner et de célébrer avec toi tes réussites mais également de t’aider à te relever si tu trébuches. Bref, à te faire vivre une année que tu ne pourras oublier.
À bientôt !


Marie-Sophie Guillemette

Enseignante « en pause » et guide en ascension scolaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *