Blog Posts

Faire la maternelle à la maison

D’abord, une petite précision doit être apportée : la maternelle n’est pas obligatoire au Québec, contrairement aux autres années scolaires. Donc, il n’y a pas de compte à rendre à la DEM si votre enfant est d’âge préscolaire et que vous souhaitez faire la maternelle à la maison.  

Toutefois, il est essentiel de comprendre que plus l’enfant sera stimulé et préparé à son entrée en 1re année (en école maison ou dans le système scolaire public, peu importe), plus il aura de la facilité à apprendre à lire, écrire, comprendre, etc. 

Voici une liste des prérequis pour une bonne préparation à l’entrée en 1re année : 

  • Apprentissage social : votre enfant devrait fréquemment socialiser avec des enfants de son âge avant son entrée en 1re année. Il est important qu’il soit mis régulièrement en contact avec plusieurs enfants pour apprendre à vivre en groupe, apprendre à gérer les conflits, le partage, les émotions, etc. 
  • Apprentissage des principales règles de vie : prendre conscience qu’il y a des règles un peu partout (au magasin, au parc, à la maison, chez ses grands-parents, sur la route, etc.) et comprendre pourquoi c’est important d’avoir des règles, en discuter avec l’enfant régulièrement. Cela évitera beaucoup de conflits par la même occasion. 
  • L’alphabet et les sons : à travers des jeux, avec la lecture de livres, lui faire prendre conscience que tous ces petits symboles (les lettres) ont une grande importance et qu’ils racontent quelque chose. On peut chanter la chanson de l’alphabet, pointer une lettre en particulier et repérer cette même lettre dans la page qu’on est en train de lire, émettre le son de cette lettre, trouver des mots qui commencent par cette lettre, découvrir des mots qui riment, etc. 
  • La lecture : l’histoire du soir peut paraître bien banale, pourtant c’est là que les enfants peuvent développer plusieurs compétences. Lire avec son doigt montre à l’enfant qu’on lit de gauche à droite, que les lettres forment des mots et ont une sonorité différente, qu’à travers les livres, on peut acquérir une tonne de nouvelles connaissances; on peut aussi poser des questions à l’enfant pour vérifier sa compréhension ou essayer de prédire la suite de l’histoire, etc. Aller à la bibliothèque, laisser des livres à portée de la main, montrer notre intérêt quand l’enfant nous montre quelque chose dans son livre… tous ces gestes sont d’une importance capitale pour développer l’intérêt de la lecture! 
  • L’écriture : écrire devant ou avec l’enfant, réaliser des activités de traçage (avec des crayons, des craies, le doigt dans le sable, de la peinture, etc.). Par exemple, écrire les articles de la liste d’épicerie devant lui montrera encore une fois que les lettres forment des mots qu’on peut lire pour se souvenir de ce qu’il y a à acheter. Créer une carte d’anniversaire avec lui, tracer une lettre à l’aide de petits cailloux dehors, etc.  Apprendre à écrire son prénom et son nom de famille, inclure tout de suite la lettre majuscule au début de son prénom, suivie de lettres minuscules. Par la même occasion, il serait intéressant de réaliser des jeux en lien avec les lettres majuscules et minuscules pour qu’il les reconnaisse. 
  • Plusieurs habiletés à apprendre à développer : maintenir son attention/se concentrer, persévérer dans une tâche plus difficile, devenir plus autonome/responsable, développer sa curiosité pour le monde qui l’entoure et l’encourager dès que son intérêt est là, apprendre à s’organiser, à mémoriser, développer sa motricité fine et globale, etc. 
  • Les mathématiques : l’apprentissage des mathématiques fait partie du quotidien de tous les enfants. Que ce soit pour compter les morceaux de nourriture dans son assiette, compter les sauts de grenouille quand on joue dehors, dénombrer ses crayons/figurines/petites voitures/ses doigts, écrire son numéro de téléphone, etc., bref, les mathématiques sont partout! De plus, il ne s’agit pas simplement d’apprendre à compter, mais d’apprendre aussi le vocabulaire en lien avec les mathématiques (en dessous, dessus, sur, derrière, de plus, de moins, plus grand que, plus petit que, faire des paquets de, etc.). 
  • Apprendre à gérer le stress et les émotions : parler souvent de ce que nous ressentons nous-mêmes est primordial dans l’apprentissage de la gestion des émotions. Par exemple, dire qu’on se sent fatigué parce que…, qu’on se sent triste parce que…, qu’on se sent stressé, car…, etc., apprendra à votre enfant à exprimer ses émotions ouvertement et ce sera ainsi beaucoup plus facile pour lui de comprendre et de gérer ses émotions. Apprendre à pratiquer la relaxation/respiration/méditation est un outil exceptionnel pour ce futur adulte en devenir. 
  • La confiance en soi : oui, la confiance en soi, ça s’apprend et ça se développe! Et les parents jouent un rôle extrêmement important dans cet apprentissage! Tenir un journal de gratitudes/bons coups/bonnes actions/fiertés, etc., est un super atout pour l’enfant. Le fait de lui montrer à prendre conscience de ses réussites et à les écrire aura un impact très important dans sa confiance en lui. 

En résumé, la maternelle à la maison apporte une TONNE de prises de conscience et c’est surtout l’apprentissage de la vie! Aller au rythme de l’enfant et l’encourager dès qu’il a de l’intérêt aura un grand impact dans ses apprentissages. 

Leave a Comment